Partenariats

Centre français de droit comparé (CFDC)


Le Centre français de droit comparé est une fondation chargée de la promotion du droit comparé en France. Il constitue, avec les organismes qui lui sont rattachés, comme la Société de législation comparée, un carrefour d’échange d’informations et d’expériences en matière comparative. Le Centre soutient activement l’orientation internationale du Parcours 122 de droit de l’entreprise qui est une formation susceptible d’intéresser à la fois les étudiants français et des étudiants étrangers souhaitant accomplir une année d’étude de recherche en France. Ce soutien se manifeste notamment par une aide à la définition d’une politique d’accueil et d’intégration des étudiants étrangers au sein de chacune des promotions du Parcours, par la proposition de sujets de mémoires en relation avec le projet d’étude sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) mené avec EY Société d’Avocats et par l’organisation de conférences, de tables rondes ou de colloques avec le Parcours. Ainsi, l’équipe pédagogique du Parcours 122 a été largement impliquée dans la préparation et l’organisation d’un colloque sur les conflits d’intérêts en 2012 ainsi que de deux tables rondes sur le cadre conceptuel de la comptabilité internationale en 2014 et 2015. Elle l’est à nouveau dans la perspective d’un colloque sur le secret financier qui se déroulera à la fin 2017. En définitive, ce partenariat favorise amplement le rayonnement du Parcours à l’international.

EY Société d’Avocats (EYSA)

« International dans 140 pays, mais gardant une implantation régionale forte, pluridisciplinaire dans son activité propre d’avocat comme dans son exercice en complément des compétences du conseil et du chiffre, leader du marché juridique et fiscal, EY recherche constamment l’excellence et l’innovation » ainsi que le note Stéphane Baller, Associé en charge du développement du cabinet. EY s’est rapproché du Parcours de droit approfondi de l’entreprise afin de démontrer que la recherche appliquée en droit permet aux entreprises de progresser, de comprendre l’interconnexion des différentes matières du droit économique et d’intégrer la dimension internationale du droit de l’entreprise tout en facilitant l’accès des étudiants au marché du travail. Ensemble, EY et le Parcours de droit approfondi de l’entreprise ont initié un vaste projet de recherche sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et ont créé le prix du meilleur mémoire RSE qui est attribué chaque année. Les auteurs des mémoires sélectionnés présentent les fruits de leurs recherches devant un jury spécifique composé d’universitaires extérieurs à l’Université Paris-Dauphine et de professionnels du monde de l’entreprise et du conseil. Le Centre français de droit comparé et l’Association française des juristes d’entreprise sont représentés dans ce jury.

Association française des juristes d’entreprise (AFJE)

L’Association française des juristes d’entreprise est un lieu privilégié de discussion et de réflexion sur les grands sujets d’actualité qui animent les entreprises dans le monde du droit. Elle est très sensible au fait que le Parcours de droit approfondi de l’entreprise souhaite tisser des liens actifs avec les entreprises et soit de plus en plus recherché par des étudiants de haut niveau envisageant de s’orienter vers le métier de juriste. Ce partenariat permet aux étudiants de découvrir les nombreuses facettes du métier de juriste d’entreprise et facilite la recherche de stages pour ceux qui choisissent optionnellement d’en faire un, y compris à l’étranger. L’AFJE propose également des sujets de mémoires en relation avec le projet d’étude sur la responsabilité sociétale des entreprises mené avec EY Société d’Avocats.

Direction Générale des Entreprises (DGE)

 

Sous l’autorité du ministre de l’Économie et des Finances, la DGE élabore et met en œuvre les politiques publiques relatives à l’industrie, à l’économie numérique, au tourisme, au commerce, à l’artisanat et aux services.

Ses 1 300 agents sont mobilisés aux niveaux national et régional à travers les Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), pour favoriser la création, le développement, l’innovation et la compétitivité des entreprises de toutes tailles, en France et à l’international. La DGE entretient des relations étroites avec les entreprises elles-mêmes et leurs représentants : organisations et fédérations professionnelles, chambres consulaires, réseaux d’accompagnement, etc. Cette connaissance et cette proximité lui permettent d’établir des diagnostics partagés pour des actions publiques pertinentes. Le bureau des restructurations des entreprises a pour mission de coordonner l’action de la DGE relative aux restructurations, à l’anticipation et à l’accompagnement d’entreprises en difficulté. A ce titre, il pilote et anime le réseau des Commissaires aux restructurations et à la prévention des difficultés des entreprises (CRP) et traite les cas politiquement sensibles d’entreprises en difficulté ou en restructuration en lien étroit avec les CRP, le Délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, le cabinet du ministre chargé de l’économie, et les services concernés. Enfin, il élabore et met en œuvre des dispositifs d’accompagnement des restructurations adaptés aux besoins de l’entreprise.

La collaboration entre le bureau des restructurations d’entreprises et le Master 122 « Droits et responsabilité sociétale des entreprises » permet de faire bénéficier les étudiants -praticiens de demain- d’un partage d’expériences à partir de cas réels présentés lors de conférences. C’est aussi l’occasion d’un appui aux étudiants dans la préparation des mémoires dont les sujets ont été communément proposés.

Le pont ainsi établi entre l’administration et les étudiants grâce aux enseignants du Master 122 constitue l’opportunité d’un enrichissement mutuel.

Aston, société d’avocats d’affaires

 

Aston, société d’avocats d’affaires, est spécialisée dans l’accompagnement stratégique des opérations de croissance et de développement de ses clients. Présent en France et bénéficiant de son appartenance à un réseau international d’affaires, Aston accompagne ses clients partout dans le monde. Numa Rengot, associé co-gérant et responsable du département Restructuring est ravi de nouer un partenariat avec le Parcours 122 de l’Université Paris-Dauphine, dont il est un ancien élève. Ce partenariat est l’occasion de présenter aux étudiants la matière et les enjeux du Restructuring et du M&A Distress. Enfin, Aston accompagne le Parcours 122 dans le cadre de sa participation à la House of Finance.

Jeantet

Jeantet, cabinet d’avocat d’affaires, accompagne ses dirigeants dans les domaines stratégiques du droit des affaires en conseil comme en contentieux. La force de la signature Jeantet réside dans une volonté d’indépendance, une vocation internationale et une capacité à jouer un rôle d’envergure dans la vie économique et juridique. Jeantet à Paris, Casablanca, Luxembourg, Genève, Budapest, Kiev et Moscou compte plus de 120 avocats dont 26 associés. Le Pôle social du cabinet Jeantet est ravi de nouer un partenariat avec le Master 122 de l’Université Paris-Dauphine dirigé par M. le Professeur François Pasqualini. afin de présenter aux étudiants du Master, sous un angle résolument pratique, les interactions sans cesse grandissantes entre la RSE et le droit du travail.

 

Cabinet Alto Avocats

Le Cabinet Alto Avocats situé en plein coeur de Paris est dédié à l’accompagnement des entreprises en croissance.

L’univers des start-ups n’a jamais été autant prometteur. Economie collaborative, e-commerce, überisation de l’économie, fablabs, bio et green techs… Tout semble indiquer que les entreprises innovantes seront les initiateurs des révolutions de demain.Cependant nombre d’entrepreneurs ne maîtrisent pas toujours les compétences juridiques nécessaires pour créer et assurer la continuité de leurs sociétés.
Il nous parait, dès lors, nécessaire de sensibiliser les Juristes et Avocats de demain à la réalité économique et juridique des sociétés.Le parcours du Master 122 « Droit Approfondi de l’Entreprise » du fait de sa palette éclectique d’enseignements semble être la parfaite formation.
Alto Avocats est fier de pouvoir accompagner le parcours du Master 122 au travers de conférences animées autour des problématiques RSE, des formes sociales optimale en fonction de l’activité des sociétés, de leurs techniques de financement, des problématiques liées à la propriété intellectuelle et au RGPD.